GhostInTheShelll

[14/01/2023] Un contexte euphorique à prendre avec précautions ?

Short
BINANCE:BTCUSDT   Bitcoin / TetherUS
Bonjour,

Sur l'analyse précédente j'avais évoqué la surveillance du S&P500 en cas de franchissement de la moyenne mobile200 jours . Je l'avais annoncer dans le tchat mais pas eu le temps de faire une maj de l'analyse. J'étais trop focus sur mon long.

C'est donc dorénavant chose faites, nous avons franchis la moyenne200 sur le S&P500 se qui c'est répercuté sur le bitcoin . C'est un seuil psychologique important pour les investisseurs signifiant un retournement haussier du marché.

Sommes-nous donc dorénavant en bull run ? et qu'est-ce qui à provoqué cette hausse soudaine ?

Le marché à subit un cycle baissier depuis que la FED à décidé de remonter ces taux directeurs , cette hausse des taux intervient dans un contexte de Politique Hawkish.
Cette politique conduis généralement à une récession (qui à 65% de chance d'arriver entre 2023 et 2024) et intervient pour reprendre le contrôle de l'inflation.
Celle-ci semblait insaisissable depuis la crise COVID avec la hausse des coûts des matières premières qui à été renforcé par le conflit Ukrainien et la politique restrictive de covid19 en Chine... rien que ça...


Tout contrôle de l'inflation permettra à la FED de réaliser le pivot tant attendus et de reprendre un cycle haussier.
Comme le marché "Anticipe", chaque publications en liens avec l'inflation provoque de forte réaction sur les marchés. Des résultats positifs ou négatif sur l'inflation permettra de définir la politique budgétaire et monétaire et donc un possible Bull-Run pour le bitcoin et marché action.

La raison de cette hausse : INDICE IPC

Parmi les métriques de l'inflation on peut retrouver l'indice IPC . C'est L'indice permet de mesurer la variation du niveau moyen des produits et services consommés par les ménages et qui à été publié vendredi dernier. Le rapport est sorti dans "les prévisions du marché" mais est enfin baissier depuis octobre 2020 se qui à provoqué un optimisme sur la possible direction de la politique budgétaire (vers une politique dovish) et donc une euphorie.

L'inflation est-elle donc enfin ralentie ? Peut-on anticiper le pivot de la FED et rentrer dans un biais d'optimisme ?

Il faut rester prudent à la lecture du rapport qui annonce malgré-tout une hausse des prix dans les services (qui constituent 75% de l'indice) et des couts liés au logement.
Il est utile de rappeler ici que 37,3% de l'économie Américaine est lié aux services.
Il fait rester prudent et se demander "Est-ce une une métrique suffisante pour le pivot tant attendus ?" car il en existe d'autres qui sont tout aussi corrélé avec l'inflation :

L'impact de l'index des prix à l'exportation sur l'inflation

- L'indice des prix à l'exportation publié par le département américain du travail informe des changements dans le prix des biens et services d'exportation américains. Le commerce américain représente 20 % du commerce mondial total. Ainsi, il est corrélé à la valeur de l'USD et à sa volatilité. On constate Une baisse de 2.6% contre une attente à 0.5%. Or Une baisse des exportations indique une dépréciation du dollar et une hausse des coûts de productions et de l'inflation.

L'impact du marché du travail sur l'inflation : Index NFP/ADP/Chômage

- Les publications du marché du travail doivent également rester sous surveillance. Une démographie faible avec une création d'emplois élevé peut amener à de nombreux postes vacants pouvant renforcer l'inflation (Face à la pénurie d'offres on augmente les salaires). si les augmentations de la masse salariale non agricole (Indice NFP) se produisent à un rythme rapide, cela peut entraîner une augmentation de l'inflation et cela peut être considéré comme négatif pour l'économie. La FED serait contraint de poursuivre l'augmentation des taux directeurs mettant fin au soft landing tant attendus.
Parmi les publications sur le marché du travail on peut citer la dernière Inscription aux Allocations Chômage. Qui date du 6 janv indique une baisse du nombres de chômeurs. A première vue il s'agirait ici d'une bonne nouvelle mais lorsque plus de personnes travaillent, elles ont le pouvoir de dépenser, ce qui entraîne une augmentation de la demande ET DES PRIX ( inflation ). L'inverse est vrai lorsque le chômage augmente.

N'est-il pas légitime de rester vigilant sur se rally-Haussier ? d'autant plus que l'analyse technique informe clairement d'une zone de surachat laissant suggérer de l'euphorie.

Mes arguments short sur le plan technique :

- Lorsqu'un breakout est constaté il faut généralement s'attendre tôt ou tard à une prise de bénéfices de la plupart des arbitragistes sur une résistance, lorsque cette prise de profits est suivis d'un affaiblissement d'acheteurs (voir les volumes) on peut alors s'attendre à une correction des prix. Nous sommes actuellement sur une résistance.

- Toute cassure d'un précédent points bas peut instancié une correction qui pourra à son tour instancier un retournement baissier (c'est déjà le cas sur 15 minutes), le marché étant fractal on pourrait peut-être attendre le même sur des UT supérieures.

- le marché n'apprécie pas l'inefficience (des zones d'Im balances sont présentes en contrebas laissant suggérer un possible retour).

La semaine prochaine sera l'occasion du discours de Powell (mardi) et des publications de résultats bancaires (Morgan Standley, Goldman-sachs, Interactiv-broker), ces résultats seront bien-entendus à surveiller.
Et vous que pensez-vous de tout ça ? pensez-vous que nous que le marché va rentrer en bull-Run ?

Cordialement,
Clause de non-responsabilité

Les informations et les publications ne sont pas destinées à être, et ne constituent pas, des conseils ou des recommandations en matière de finance, d'investissement, de trading ou d'autres types de conseils fournis ou approuvés par TradingView. Pour en savoir plus, consultez les Conditions d'utilisation.