ReutersReuters

La Chine va commencer à payer le gaz russe en roubles et en yuans - Gazprom

Le géant gazier russe Gazprom GAZP a annoncé mardi la signature d'un accord pour commencer à convertir les paiements des livraisons de gaz à la Chine en yuans et en roubles.

Ce changement s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Russie, sanctionnée par les Occidentaux depuis le début de l'invasion de l'Ukraine en févier, pour réduire sa dépendance à l'égard du dollar américain, de l'euro et d'autres devises fortes dans son système bancaire et ses échanges commerciaux.

La Russie tisse des liens économiques plus étroits avec la Chine et d'autres pays non occidentaux, notamment pour trouver de nouveaux marchés pour ses exportations d'hydrocarbures.

Le directeur général de Gazprom, Alexeï Miller, a déclaré qu'autoriser les paiements en roubles russes et en yuans chinois serait "mutuellement bénéfique" tant pour Gazprom que pour la China National Petroleum Corporation, entreprise pétrolière appartenant à l'État chinois.

"Cela simplifiera les calculs, deviendra un excellent exemple pour les autres entreprises et donnera un élan supplémentaire au développement de nos économies", a-t-il déclaré.

Gazprom n'a pas fourni de détails supplémentaires ni précisé quand les paiements passeraient du dollar au rouble et au yuan.

Moscou a commencé à livrer du gaz à la Chine à la fin de l'année 2019 via un gazoduc de 3.000 km en Sibérie. Début février, avant l'invasion de l'Ukraine, la Russie a signé avec Pékin un accord prévoyant la livraison de 10 milliards de mètres cubes par an, évalué à 37,5 milliards de dollars sur 25 ans, sur la base d'un prix de 150 dollars pour 1.000 m3.

Inscrivez-vous gratuitement pour obtenir la version complète
News unlock banner