18:18Janv 13, 2022Reuters

Un problème de corrosion détecté sur un réacteur de Penly - AFP

Un réacteur nucléaire de la centrale de Penly (Seine-Maritime) est concerné par un problème de corrosion sur un système de sécurité déjà détecté ou soupçonné sur quatre autres réacteurs EDF actuellement à l'arrêt, rapporte jeudi l'AFP, citant l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Le défaut a été constaté sur le réacteur à l'arrêt de Penly 1, un réacteur de 1300 mégawatts.

C'est la première fois qu'il est observé sur un réacteur de cette famille, les quatre autres, à Civaux (Vienne) et Chooz (Ardennes), étant des réacteurs de 1.450 MW.

Le parc nucléaire d'EDF comprend onze autre réacteurs du même type que l'unité de 1.300 MW de Penly supposément affectée.

Contacté par Reuters, l'IRSN a indiqué ne pas faire pas d'autres commentaires que ceux fournis à l'AFP. EDF n'a pu être joint dans l'immédiat.

Le groupe avait annoncé le 15 décembre dernier avoir détecté des défauts à proximité de circuits de refroidissement de la centrale nucléaire de Civaux, l'obligeant à prolonger son arrêt pour réaliser des travaux et à interrompre la production de la centrale de Chooz, équipée du même type de réacteurs.