ReutersReuters

La France discute avec les Emirats arabes unis pour remplacer le pétrole russe-Le Maire

La France mène actuellement des discussions avec les Emirats arabes unis pour trouver une alternative au pétrole russe dans le contexte des sanctions prises contre par l'Union européenne suite à l'invasion de l'Ukraine, a déclaré dimanche le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire.

"On cherche des substituts à l'approvisionnement en gaz et en diesel venus de Russie. Par exemple, les Emirats arabes unis peuvent être une solution de remplacement au moins temporaire", a dit le ministre sur Europe 1.

"Des discussions sont déjà engagées avec les Emirats arabes unis. Il faut que nous trouvions une alternative au pétrole russe", a ajouté Bruno Le Maire.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne sont convenus lundi d'interdire immédiatement plus des deux tiers des importations de pétrole russe et de mettre fin à celles-ci à 90% d'ici la fin de l'année, une mesure destinée à assécher les sources de financement de la "machine de guerre" de Moscou.

Réunis en sommet extraordinaire à Bruxelles, les Vingt-Sept ont surmonté leurs divergences à l'égard de ce qui constitue les plus strictes sanctions européennes contre la Russie depuis que celle-ci a lancé le 24 février ce qu'elle présente comme une "opération militaire spéciale" en Ukraine. Kyiv et les Occidentaux dénoncent une invasion.

Inscrivez-vous gratuitement pour obtenir la version complète
News unlock banner