ReutersReuters

Wall Street ouvre en baisse en attendant l'activité manufacturière

La Bourse de New York a ouvert en baisse lundi après des indicateurs décevants en Chine et en Europe et alors que les investisseurs attendent la publications des données sur l'activité manufacturière américaine.

Une quinzaine de minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones DJI perd 88,24 points, soit 0,27% à 32.756,89 points et le Standard & Poor's 500 SPX, plus large, recule de 0,33% à 4.116,84 points.

Le Nasdaq Composite IXIC cède 0,23%, soit 28,424 points, à 12.362,264

Le S&P 500 et le Nasdaq ont enregistré en juillet leurs plus fortes hausses mensuelles en pourcentage depuis 2020, portés par les résultats d'entreprises et par l'espoir que la hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale soit moins forte que prévu.

Mais cet optimisme s'est estompé lundi, les indicateurs du jour renforçant les préoccupations sur l'économie mondiales, qu'il s'agisse de la contraction de l'indice PMI manufacturier en zone euro, du ralentissement de l'activité du secteur industriel en Chine ou de la baisse des ventes au détail en Allemagne.

Les investisseurs attendent à 14h00 GMT l'ISM manufacturier américain, que le consensus donne à 52,0.

"L'industrie manufacturière ne représente qu'une petite partie de l'économie américaine, mais c'est souvent un indicateur de ce qu'on voit ensuite dans les services, qui représentent une partie plus importante de l'économie globale", a déclaré Randy Frederick, directeur du trading et des produits dérivés chez Charles Schwab.

Dans l'actualité des entreprises, Activision Blizzard ATVI, Devon Energy DVN et Simon Property Group SPG doivent publier leurs résultats trimestriels lundi.

Du côté des valeurs, Boeing BA prend 4,77% après que deux sources ont déclaré à Reuters que le régulateur américain avait approuvé vendredi le plan de l'avionneur pour reprendre les livraisons de 787 Dreamliners.

Alibaba BABA, qui a affirmé lundi qu'il s'efforcerait de maintenir sa cotation à la Bourse de New York parallèlement à celle de Hong Kong, recule de 0,35% une dizaine de minutes après l'ouverture.

Le fournisseur de solutions de paiement Global Payments GPN a annoncé racheter EVO Payments EVOP pour près de 4 milliards de dollars, dette comprise. Le titre EVO Paymens bondit de 21,20%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Inscrivez-vous gratuitement pour obtenir la version complète
News unlock banner