ReutersReuters

Un parc industriel chinois abritant une usine d'iPhone impose un nouveau confinement

Un parc industriel chinois, abritant une usine de fabrication d'iPhone appartenant à Foxconn 2317, a annoncé mercredi un nouveau confinement en lien avec le COVID-19, soulevant des questions quant aux efforts déployés par le fournisseur d'Apple AAPL pour apaiser les mécontentements dans l'usine.

La zone industrielle autour de l’aéroport de Zhengzhou, dans le centre de la Chine, va imposer des mesures de "gestion silencieuse" avec effet immédiat, notamment en interdisant à tous les résidents de sortir et en autorisant uniquement les véhicules agréés à circuler. Ces mesures resteront en place jusqu'au 9 novembre.

Foxconn, anciennement Hon Hai Precision Industry, fabrique la plupart des iPhone dans son usine de Zhengzhou, où il emploie environ 200.000 personnes, bien qu'il dispose également d'autres sites de production plus petits en Inde et dans le sud de la Chine.

Le parc industriel n'a pas précisé comment les mesures pourraient être appliquées à Foxconn.

Foxconn a indiqué à Reuters que son campus continuait à fonctionner dans le cadre d'un système de "gestion en circuit fermé", faisant référence à une disposition couramment imposée dans le cadre des mesures de prévention des virus en Chine, où les employés dorment, vivent et travaillent isolés du reste du monde.

Apple n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

Foxconn s'est engagé à retenir son personnel et à apaiser les tensions dans l'usine, après que des travailleurs se sont plaints de leur traitement et des dispositions prises dans le cadre des mesures de prévention du COVID-19.

Le parc avait également été confiné plus tôt cette année, fin avril, pendant 14 jours. Foxconn avait alors déclaré que la production de l'usine était normale.

Inscrivez-vous gratuitement pour obtenir la version complète
News unlock banner