CRYPTOCAP:BTC.D   Market Cap BTC Dominance, % (CALCULATED BY TRADINGVIEW)
La dominance de Bitcoin , jusqu'alors proche des 100%, a effectué une sortie de route en 2017 avec une véritable Tulipomanie, pardon, je voulais dire : une Altcoinomanie.

Je n'invente pas ce qualificatif burlesque d'Alcoinomanie par hasard !

Il s'agissait bel et bien d'une bulle spéculative très intense et de courte durée...

...comme le fût jadis la Tulipomanie, premier krach de l'histoire (1636-1637).

A compter de l'ATH de la dominance des altcoins fin janvier / début février 2018, c'est l'éclatement de la bulle.

2018... 2019... 2020... cet éclatement progressif, ponctué par des "dead cat bounces" (rebonds du chat mort) sur les parts de marchés des altcoins, a ainsi fait reprendre progressivement à Bitcoin l'ascendant, en vraie valeur refuge.

Cela se traduit sur la dominance de Bitcoin par un Triangle Ascendant Bullish , tel que je vous l'ai représenté sur le graphe BTC .D

Aujourd'hui, nous sommes très très proches de la cassure haussière de ce Triangle Ascendant, direction > 90% de dominance par Bitcoin .

Cette cible se déduit en reportant l'amplitude de ce triangle au dessus de sa résistance historique...

...et en suivant simplement le bon sens de l'analyse fondamentale ( AF ) :

les altcoins ne sont que des coquilles vides comme je vous l'ai maintes fois clamé haut et fort dans mes publications précédentes.

Même un top 5 comme Ethereum me direz-vous ? Son nom vient du concept pseudo-scientifique "Ether", une substance invisible, dont Albert Einstein avait en son temps soutenu son inexistence, et depuis majoritairement rejeté par la science.

Quelle ironie d'avoir repris ce terme "Ether" pour une crypto sans autre existence que celle d'être une fabrique à shitcoins (les fameux jetons ERC-20 notamment).

Et pour citer un autre "Top 5", que dire de l'action en justice de la SEC contre Ripple pour son jeton XRP ?
Ce n'est que la partie visible de l'iceberg. La SEC a "du pain sur la planche" avec les altcoins.

Néanmoins, je n'oserai bien entendu pas parler d'un retour à 100% de dominance pour Bitcoin !

Toujours en matière d'analyse fondamentale, il y a tout lieu de penser que Bitcoin laissera quelques parts du marché des cryptos à quelques rares élus.

Objet d'une ou deux de mes précédentes publications, je ne serai pas étonné que Decred (DCR) fasse partie de ces heureux élus.
Ce "Bitcoin Suite", comme il s'appelait à l'origine, en a en tout cas selon moi toutes les caractéristiques, voir mes anciennes publications pour une analyse fondamentale détaillée.

Concernant Bitcoin , n'hésitez pas aussi à (re-)consulter mes autres publications, elles n'ont jamais autant été d'actualité ! Je vous en joins quelques-unes ci-après ;)
Commentaire: "Photographie" de cette publication :

Commentaire: "C'est avoir tort que d'avoir raison trop tôt" (Marguerite Yourcenar, écrivaine française)

Triangle ascendant de la dominance de Bitcoin, toujours en construction : rebond pas plus bas que 60% à surveiller
Commentaire: Decred (DCR) cité dans cette analyse comme étant un des rares élus potentiel pouvant seconder Bitcoin, c'était le 26 décembre.

Un bon mois s'est écoulé depuis, et Decred a encore doublé sa valeur.

Les investisseurs de valeur-refuge (store of value) ne s'y trompent pas.
Commentaire: Info du 21 janvier "Rebond pas plus bas que 60%" réussi,
le tracé du triangle ascendant est toujours aussi parfait.

Le dump 72% > 60% = courte alt-saison durant la consolidation de Bitcoin.

A présent, hausse de la dominance de Bitcoin sur ce rebond à 60% = danger sur les altcoins !
Commentaire: Rebond sur les 60% validé.
Commentaire: La bulle spéculative s'est emballée sur les altcoins en profitant du range de Bitcoin.

Commentaires

La blockchain est un écosystème, bitcoin ne peut être seul dans un écosystème.

Je pense l'inverse de cette analyse, bitcoin a fait des enfants certains seront grands et forts et d'autres plus petits et plus fragiles.

Bitcoin est grand grâce aux holders invétérés mais dans la pratique, bitcoin est très peu adapté à notre époque contemporaine.

Le proof of work est gourmand en énergie alors que la dimension écologique prend tout son sens dans le monde à l'heure actuelle.
Bitcoin a un gros problème de scalabilité, aussi les transferts sont couteux.

J'aime bitcoin, son histoire et j'admire ceux qui ont cru et croit toujours en bitcoin. (j'en fait partie).

La blockchain est par essence plurielle.

Ocean protocol traite du partage des datas.

Solana tente d’accélérer la scalabilité avec le proof of history.

Elrond est rapide , économique, et bientôt accessible à tous via son application MAIAR.

Les institutionnelles vont vite comprendre en analysant le marché de la blockchain que l'avenir est probablement dans tous ce que tout le monde appel les altcoins alors que c'est l'évolution même de la blockchain.

Donc je n'y crois pas une seconde à cette analyse de bitcoin dominant le marché à 90 % sur du long terme, je pense que c'est un passage vers un plus bas donc une diversification des projets blockchain tous étant à fort potentiel.

Pourquoi vouloir tout dominer et toujours ???

Bitcoin est née contre cette idée.
+7 Répondre
MaxHodler rt2012expert
@rt2012expert, Merci pour ce partage d'idées. Le mot "domination" ici n'a pas de connotation négative puisqu'elle sert justement l'intérêt de ses heureux détenteurs en renforçant chaque jour un peu plus ce que nous sommes en droit d'attendre de cet actif : être une véritable réserve de valeur (Store of Value) :)

Jusqu'à présent seul le Proof of Work a su assurer cette protection de valeur, car indexé comme tu le dis sur une dépense tangible, l'électricité consommée. On a rien sans rien. Tout comme l'or physique tient sa valeur de sa rareté (et la limitation à 21 millions de BTC est primordiale aussi en ce sens) et d'un vrai travail d'extraction, de minage, quantifiable par une action physique (on ne peut pas trouver facilement de l'or dans la rivière la plus proche de chez soi).

On peut mixer le PoW avec du PoS pour le rendre encore plus sûr, par complémentarité, comme le fait Decred (DCR).
Mais on ne saurait à ce jour se passer du PoW basé sur une réalité physique (consommation énergétique).

Bitcoin est très bien adapté à notre époque contemporaine en quête d'une réserve de valeur plus pratique à déplacer et sécuriser que de l'or physique. Par exemple, quelques dollars pour déplacer des millions de dollars en Bitcoin d'un bout à l'autre de la planète en 10 minutes. C'est amplement suffisant pour toute personne privilégiant en premier lieu la sécurité de la transaction.

Je peux comprendre que pour un expert de la RT2012, la dépense énergétique soit importante : mais que coûtent en énergie les milliers de serveurs/ordinateurs et locaux des banques partout dans le monde ? La réponse pourrait être surprenante pour les détracteurs de Bitcoin, qui sait...
Répondre
MaxHodler MaxHodler
...et au cas où Bitcoin serait soit-disant inadapté en rapidité/faible coût de petites transactions, regarder du côté du Lightning Network... surcouche d'ailleurs initiée par Decred !

Je copie-colle mon explication d'il y a un an :

On a rencontré à l'époque exactement le même problème sur les réseaux Ethernet/Internet :

Sur tous nos réseaux, la couche de liaison de données de l'OSI est TRÈS limitée !! 1500 octets!

Alors comment peut-on faire passer des centaines de mégaoctets à la simple lecture d'une vidéo YouTube ?

Tout simplement parce que les transmissions réseaux sont gérées au travers de 7 couches.
La limitation de 1500 octets par transmission correspond à la 2e couche de l'OSI, mais dès la 3e couche cette limitation est déjà bien gérée, alors à la 7e couche nos videos YouTube transitent facilement.

Bitcoin c'est l'équivalent du câble réseau dans cette analogie.

La solution de LN (Lightning Network), c'est l'équivalent de l'adoption du modèle OSI sur les réseaux avec l'ajout d'une couche au dessus de la limitation des 1500 octets.

Il y aura sûrement l'invention de "couches" supplémentaires pour Bitcoin, en plus de Lightning Network, mais vous pouvez d'ores et déjà oublier les arguments des shitcoins à ce sujet.

Internet a pu évoluer grâce à ces surcouches d'apparence complexe sans nécessiter de "HardFork d'Internet", fort heureusement ! Avec LN, c'est pareil pour Bitcoin.

Stop croire en 2020 que Bitcoin est un pachyderme technologiquement dépassé, il est juste le 1er maillon INDISPENSABLE de l'évolution dans le domaine qui nous occupe ici. Plus que jamais aujourd'hui, on ne saurait s'en passer :)
+1 Répondre
rt2012expert MaxHodler
@MaxHodler, Merci pour la réponse, tes arguments sont très valables et je pense que les miens aussi.
Répondre
Lol there was no altcoin before 2017; hence why dominance was at 100%.....
+3 Répondre
Lol !
+2 Répondre
MaxHodler YuyuCoyotte
@YuyuCoyotte,

Un "Lol" sur une publication datant d'il y a plus de 3 mois.

Tu veux que je colle des "Lol" sur chacune de tes publications ratées ? Il y a du taf.

Je commence par celle-ci ?



Tu ne respectes pas les règles de conduite de Tradingview, je ne te félicite pas, tu as quel âge déjà ?
+1 Répondre
Couloir de dominance "normale" les investisseurs sont dans le "vrai" ? selon qui ?
+2 Répondre
oui dommage que les gens n y comprennent rien à rien...
+1 Répondre
Accueil Screener d'actions Screener Forex Screener Crypto Calendrier économique A propos Caractéristiques du graphique Prix Parrainer un ami Règles de conduite Centre d'aide Solutions site web & courtier Widgets Solutions de cartographie Bibliothèque de graphiques allégés Blog & News Twitter