Commodity-market-review

Revue hebdomadaire marché du coton 16/11/2020.

ICEUS:CT1!   COTTON NO. 2 FUTURES
Soutenez nous, en consultant gratuitement nos revues quotidiennes avec graphiques des stocks en couleur et cartes météo, sur notre site commodity-market-review.com

ANALYSE TECHNIQUE DU COTON

La semaine dernière, les contrats à terme du coton ICE US, ont clôturé en baisse à $ 68,4 cents la livre.
L'espoir d'un vaccin alimente les marchés, Moderna a annoncé, lundi, des résultats très encourageants. La pandémie ne faiblit pas, nous venons de dépasser les 54 millions de cas dans le monde, avec plus de 1,320 million de décès. Face à la 2ème vague l'Europe s' est confiné. Les Etats-Unis est le pays le plus touché avec plus de 246000 décès et plus de 11 millions de cas, et prends aussi des mesures de restrictions comme dans le New Jersey, ou dans le Michigan.
Le total des transactions au comptant s'établissent à 339891 balles, soit 22630 de plus cette semaine contre 16224 la semaine précédente.
Les ouragans Delta, puis Zeta ont frappé la région du Delta et du Sud-est, ces dernières semaines.
-Dans le Sud-est, la récolte a repris à un bon rythme en début de semaine grâce au temps sec et ensoleillé, avant d’être à nouveau interrompue jeudi par la tempete Eta qui a apporté des vents violents et de fortes pluies sur les zones côtières . La récolte y est terminée entre 45 et 57% selon les Etats.
-Dans le Delta, la récolte a progressé rapidement dans d' excelmlentes conditions. Aucune précipitation n' a été signalée. La récolte y est terminée dans le sud-delta à 85-95% et au nord-delta à 63-64%, et 89% en Arkansas.
Les producteurs ont indiqué que les rendements étaient légèrement inférieurs aux attentes, mais étaient globalement satisfaits.
Les stocks ICE US de coton s’ établissent en hausse à 93631 balles, au dessus de la moyenne quinquennale

METEO AUX ETATS-UNIS

La saison des ouragans dans l’ atlantique Nord est officiellement en cours jusqu’au 30 novembre, et la récolte du coton aux USA est toujours en cours. Les précipitations du mois d'octobre ont été supérieures à la normale puis qu'il est tombé plus de 200 mm dans certaines régions du sud-est et du delta particulièrement rouchées par les ouragans Delta et Zeta. La semaine dernière, la tempête Eta a touché la Floride, et le sud-est a connu de fortes précipitations, supérieure à 100 mm à certains endroits, le reste de la ceinture du coton est resté sec. Le coton est particulièrement sensible aux précipitations en ce moment où les capsules sont ouvertes. L' humidité provoque la pourriture et une coloration de la fibre du coton.

STOCKS ICE US CERTIFIE DE COTON

Les stocks ICE de coton an pleine saison de récolte, s’ établissent en forte hausse à 93631 balles pour 66598, hier. Les stocks sont au dessus de la moyenne quinquennale, à la même période.

LE DOLLAR

L’ indice DXY représentant le dollar contre un panel de devises étrangères à clôturé la semaine passée en hausse à 92,755, après une forte baisse début novembre. Les élections américaines continueront à apporter de la volatilité sur le marché des devises. Joe Biden sera investi le 20 janvier, le sénat reste pour l'instant républicain, mais un 2ème tour aura lieu le 05 janvier en Géorgie. Il reste donc beaucoup d'incertitudes sur la taille et la date du fameux plan de soutien à l' économie américaine. La FED a annoncé de son coté pouvoir augmenter "sa puissance de feu" si nécessaire. Les cambistes anticipent donc une augmentation de la masse monétaire.
La pandémie ne faiblit pas, face à la 2ème vague l' Europe s'est reconfinée, les Etats-Unis prennent aussi de nouvelles mesures de restrictions dans certains Etats. L'espoir d'un vaccin avec l'annonce de Pfizer , apaise les marchés et empêche pour l'instant le dollar de jouer son role de valeur refuge. La prudence reste cependant de mise, beaucoup de questions restent en supsens concernant les vaccins. Le dollar a une forte influence sur le cours des matières premières, et il sera bien difficile d' en prédire l' évolution ces prochains mois.
Un dollar bas est généralement favorable aux marché des matières premières libellées en dollars.