Commodity-market-review

Revue hebdomadaire marché du café 16/11/2020.

ICEUS:KC1!   COFFEE C® FUTURES
Soutenez nous, en consultant gratuitement nos revues quotidiennes avec graphiques des stocks en couleur et cartes météo, sur notre site commodity-market-review.com

La semaine dernière, les contrats à terme du café ICE US, ont clôturé en hausse à 112,20 ct / lb .
L'espoir d'un vaccin alimente les marchés, Moderna a annoncé, lundi, des résultats très encourageants. La pandémie ne faiblit pas, nous venons de dépasser les 54 millions de cas dans le monde, avec plus de 1,320 million de décès. Face à la 2ème vague l'Europe s' est confiné. Les Etats-Unis est le pays le plus touché avec plus de 246000 décès et plus de 11 millions de cas, et prends aussi des mesures de restrictions comme dans le New Jersey, ou dans le Michigan.
La fin de l'année marque l' arrivée de la production des pays d'Amérique centrale, ou de la Colombie ce qui ajoute une pression baissière au marché.
La production de café arabica en Colombie s'éleve à 1,159 millions de sacs de 60 kg , en baisse de 15% en octobre, par rapport à 2019.
Au brésil, les prévisions pour la prochaine récolte sont à la baisse en raison des effets de la sécheresse cet été, notamment dans le Minas Gerais.
Selon, l'organisation internationale du café, les exportations mondiales de café 2019/20, ont chuté de 4,9% à 126,9 millions de sacs. La production 2019/20 est estimée à 168,84 millions de sacs, en baisse de 2,5%, et la consommation diminue de 0,9%, à 167,59 millions de sacs. Ce qui conduirait à un excédent de 1,24 millions de sacs.
Le cours du café Arabica profite également des inquiétudes sur l'offre de café Robusta. En effet, le Vietnam plus grand producteur de cet type de café rencontre de très fortes pluies suites aux passages de plusieurs typhons, qui rendent la récolte difficile et menacent d'edommager celle-ci.

METEO AU BRÉSIL

90% du café brésilien est cultivé dans 4 régions: Minas Gerais, Espirito Santo, Sao Paulo et Parana.
Les précipitations ont été inférieures à la normale en octobre dans la ceinture du café brésilienne. Les pluies ont tardé à arriver et des dégâts irréversibles sont à craindre pour la prochaine récolte. La saison des pluies a maintenant commencé. La semaine dernière, les pluies étaient inférieures à la normale. Il est tombé de 25 à 50 mm. Selon les prévisions, la semaine prochaine les pluies seront conforme à la normale avec des probabilité de précipitations supérieures à 5O mm.

STOCKS ICE US CERTIFIE DE CAFÉ

Les stocks de café sont en hausse à 1,198 millions de sacs de 60 Kg , contre 1,170 la semaine précédente. Les stocks ICE US de café arabica sont en dessous de la moyenne quinquennale. Les stocks bas pourront apporter dans une certaine mesure un soutien au cours du café, sur les contrats à terme.

LE DOLLAR

L’ indice DXY représentant le dollar contre un panel de devises étrangères à clôturé la semaine passée en hausse à 92,755, après une forte baisse début novembre. Les élections américaines continueront à apporter de la volatilité sur le marché des devises. Joe Biden sera investi le 20 janvier, le sénat reste pour l'instant républicain, mais un 2ème tour aura lieu le 05 janvier en Géorgie. Il reste donc beaucoup d'incertitudes sur la taille et la date du fameux plan de soutien à l' économie américaine. La FED a annoncé de son coté pouvoir augmenter "sa puissance de feu" si nécessaire. Les cambistes anticipent donc une augmentation de la masse monétaire.
La pandémie ne faiblit pas, face à la 2ème vague l' Europe s'est reconfinée, les Etats-Unis prennent aussi de nouvelles mesures de restrictions dans certains Etats. L'espoir d'un vaccin avec l'annonce de Pfizer , apaise les marchés et empêche pour l'instant le dollar de jouer son role de valeur refuge. La prudence reste cependant de mise, beaucoup de questions restent en supsens concernant les vaccins. Le dollar a une forte influence sur le cours des matières premières, et il sera bien difficile d' en prédire l' évolution ces prochains mois.

Hier, le réal brésilien a clôturé en baisse à 0,1828. La chute du dollar a permis le rebond du Réal brésilien. La paire BRL /USD est positivement corrélée avec les prix des contrats à terme du café. Un réal faible accroit la compétitivité des producteurs brésiliens, et les incitent à exporter.

Commentaires

Accueil Screener d'actions Screener Forex Screener Crypto Calendrier économique A propos Caractéristiques du graphique Prix Parrainer un ami Règles de conduite Centre d'aide Solutions site web & courtier Widgets Solutions de cartographie Bibliothèque de graphiques allégés Blog & News Twitter
Profil Paramètres du Profil Compte et Facturation Amis référés Coins Mes tickets au support Centre d'aide Messages privés Chat Se Déconnecter