Commodity-market-review

Revue hebdomadaire marché du café 30/11/2020.

ICEUS:KC1!   COFFEE C® FUTURES
Soutenez nous, en consultant gratuitement nos revues quotidiennes avec graphiques des stocks en couleur et cartes météo, sur notre site commodity-market-review.com

ANALYSE TECHNIQUE DU CAFÉ ARABICA

La semaine dernière, les contrats à terme du café ICE US, ont clôturé en forte hausse à 124,30 ct / lb . Le café Arabica termine la semaine sur une hausse vendredi de 6% avec une combinaison de facteurs, des inquiétudes sur la prochaine récolte brésilienne et sur la récolte de Robusta Vietnamienne, un dollar faible profitant aux matières premières, et l'espoir d'un vaccin.
L'Ouragan Iota a touché l' Amérique Centrale et l' Honduras, une importante région productrice de Café. La production Colombienne devrait rester stable à 14,1 millions de sacs.
Le cours du café Arabica a également profité également des inquiétudes sur l'offre de café Robusta. Le Vietnam plus grand producteur de cet type de café a connu de très fortes pluies suites aux passages de plusieurs typhons, faisant craindre une plus petite récolte, et des grains de plus petites tailles. Le Vietnam a exporté 70 000 tonnes de café en novembre, en baisse de 37,5% par rapport à l'année précédente, selon les données du gouvernement publiées dimanche.
Au brésil, les prévisions pour la prochaine récolte sont toujours à la baisse en raison des effets de la sécheresse. Les précipitations, dans la ceinture du café brésilienne, cet été mais également du mois d'octobre et de novembre ont été inférieures à la normale. Le Brésil est le plus grand producteur mondial de café Arabica.
Les caféiers de type Arabica étant sur un cycle biannuel de petite et grosse récolte, la prochaine récolte sera moindre de toute façon.
Sur le plan International, la perspective de voir Janet Yellen ex-présidente de la FED au poste de secrétaire au Trésor dans la future administration de Joe Biden , et l' espoir d'un vaccin alimente les marchés. De nombreux pays préparent des campagnes de vaccination. Les investisseurs anticipent également un plan massif de relance, avec des dépenses publiques accrues ce qui affaibli le dollar. Le dollar est toujours bas et dans une tendance baissière, le DXY clôture à 91,790.
En attendant un vaccin, la pandémie, elle, ne faiblit pas, nous venons de dépasser les 62 millions de cas dans le monde, avec plus de 1,460 million de décès. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec plus de 267000 décès et plus de 13 millions de cas.

METEO AU BRÉSIL

90% du café brésilien est cultivé dans 4 régions: Minas Gerais, Espirito Santo, Sao Paulo et Parana.
La saison des pluies a commencé et dure jusqu'à avril-mai. Les précipitations ont été inférieures à la normale en octobre, dans la ceinture du café brésilienne. Et, comme on peux le voir ci-dessous, sur les cartes météo 30 jours, les précipitations ont également étaient inférieures en novembre. Les pluies ont tardé à arriver et des dégâts irréversibles sont à craindre pour la prochaine récolte. La semaine dernière, les pluies étaient encore une fois inférieures à la normale, ce qui explique en partie la hausse de plus de 6% vendredi des cours du café Arabica. Selon les prévisions, la semaine prochaine, il y aura 70% de chance et plus de recevoir des précipitations supérieures à 5O mm.

STOCKS ICE US CERTIFIE DE CAFÉ

Les stocks de café sont en hausse à 1,245 millions de sacs de 60 Kg , contre 1,236 la semaine précédente. Les stocks ICE US de café arabica sont en dessous de la moyenne quinquennale. Les stocks bas pourront apporter dans une certaine mesure un soutien au cours du café, sur les contrats à terme.

LE DOLLAR

L’ indice DXY représentant le dollar contre un panel de devises étrangères à clôturé la semaine dernière en baisse à 91,790, et la tendance est toujours baissière. C' est la 1ère clôture en dessous de la résitance des 92, depuis presque 2 ans 1/2. La nomination préssentie de Janet Yellen au poste de secrétaire au Trésor américain et Joe Biden qui a évoqué un plan de soutien massif de 3000 milliards ont pesé sur le dollar. Les cambistes anticipent une augmentation de la masse monétaire. De plus, les chiffres du chômage US, les indices de confiances des consommateurs et, les chiffres de l'inflation ont déçu la semaine dernière.

La semaine dernière, le réal brésilien a clôturé en légère hausse à 0,1872. Le Réal Brésilien profite ces dernières semaines de la faiblesse du dollar, mais la tendance de fond du Réal est toujours baissière et historiquement bas. La paire BRL /USD est positivement corrélée avec les prix des contrats à terme du café. Un réal faible accroit la compétitivité des producteurs brésiliens, et les incitent à exporter.

Commentaires

Accueil Screener d'actions Screener Forex Screener Crypto Calendrier économique A propos Caractéristiques du graphique Prix Parrainer un ami Règles de conduite Centre d'aide Solutions site web & courtier Widgets Solutions de cartographie Bibliothèque de graphiques allégés Blog & News Twitter
Profil Paramètres du Profil Compte et Facturation Amis référés Coins Mes tickets au support Centre d'aide Messages privés Chat Se Déconnecter