V2V45AMG

Le fonctionnement de la valorisation des obligations

NASDAQ:TLT   Obligations du Trésor Américain 20+ ISHARES ETF
Une obligation est un titre de créance.

Caractéristiques générales

La date de souscription : date de versement du prix d'émission par le souscripteur ;
La date de jouissance : date à laquelle les intérêts commencent à courir ;
La valeur nominale : base de calcul des intérêts
Le prix d'émission : Prix versé par le souscripteur au moment de l'émission (PE ≤ VN). Le prix d’émission comprend une prime si PE < VN. L’émission s’effectue au pair si PE = VN.
Le prix de remboursement : Prix remboursé par l'émetteur au moment du remboursement (PR ≥ VN). Le prix de remboursement comprends une prime si PR > VN. Le remboursement s’effectue au pair si PR = VN.
Le taux d'intérêt nominal : c'est le taux qui sert au calcul des intérêts (coupons). Il peut être fixe, variable (post déterminé) ou révisable (pré déterminé) ou nul (obligations à coupon zéro : la rémunération est uniquement composée de la prime).
Les modalités de remboursements : les obligations peuvent être remboursées chaque année (tableau d'amortissement) ou en fin de durée de vie de l'emprunt (remboursement in fine).
Le taux actuariel brut (TAB) : il représente le taux de rendement réel pour le souscripteur. Il s'obtient par mise en équivalence des flux.

Evolution du cours des obligations à taux fixe :

Cours théorique = Coupon*((1-(1+t)^-n)/t) + Prix de remboursement*(1+t)^-n

t représente le taux du marché obligataire. Lorsque t augmente, le cours va diminuer et inversement. Par conséquent, le cours des obligations à taux fixe évolue en sens inverse de l'évolution des taux sur le marché.

Evolution du cours des obligation à taux variable:

Cours théorique = Coupon*((1-(1+t)^-n)/t) + Prix de remboursement*(1+t)^-n

Si t (taux du marché obligataire) augmente, le coupon augmente également car il est variable (indexé sur les taux du marché). Le cours restera relativement stable. .

Par conséquent, la détention d’obligations en portefeuille génère un risque de taux d’intérêt :

Pour les obligations à taux fixe, l’augmentation des taux entraîne une diminution du cours de l’obligation
Pour les obligations à taux variable, la diminution des taux entraîne une diminution des coupons (revenus du placement)

La mesure du risque de taux d’intérêt

Toutes les obligations ne présentent pas le même risque de taux d’intérêt. Au plus on se rapproche de l’échéance (date de remboursement), au plus le risque de taux diminue. Le risque de taux est donc lié à la maturité résiduelle de l’obligation.

Le risque de taux peut se mesurer à travers le calcul de :

La sensibilité (volatilité du cours de l’obligation par rapport au taux du marché obligataire). Exemple : une obligation dont la sensibilité est de 3,2 signifie que si le taux du marché varie de +1% le cours de l’obligation variera de -3,2%
La duration (durée nécessaire pour que le risque de taux disparaisse). Exemple : une obligation dont la duration est de 2,5 signifie que le risque de taux disparaitra au bout de 2 ans et 6mois. En choisissant des obligations dont la duration est en adéquation avec l'horizon de placement un investisseur ne supportera pas de risque de taux d'intérêt. Exemple : un investisseur souhaite placer 10 000€ en obligations à taux fixe durant 15 mois (horizon de placement). Pour éliminer le risque de taux, il devra choisir des obligations ayant une duration de 1,25.

Si le cours des titres est influencé par l’évolution des taux, il l’est également par les informations qui arrivent quotidiennement au marché.

Ces informations peuvent concerner :

L’environnement économique, politique et social des entreprises (PIB, Taux de chômage, Taux de croissance du PIB, …)
L’environnement spécifique à une société cotée (Indice sectoriel, niveau d’endettement, Dividende prévisionnel, Qualité des dirigeants, ….)

Un marché peut être qualifié d'efficient lorsque les cours de bourse intègrent instantanément toute les informations pertinentes qui arrivent au marché.
Les cours de bourse vont suivre une marche au hasard qui va dépendre des informations qui arrivent quotidiennement au marché.

Conclusion

Les obligations sont des produits financiers moins risqués que les actions. Toutefois la détention d’obligations en portefeuille fait courir deux risques :

Un risque de taux d’intérêt : le cours des obligations à taux fixe évolue en sens inverse de l’évolution des taux et la rémunération des obligations à taux variable est fonction de l’évolution des taux sur le marché
Un risque de crédit : la défaillance de l’émetteur qui pourrait ne pas rembourser les obligations.

Le risque de taux est mesuré par la sensibilité et la duration.
Le risque de crédit peut être appréhendé à travers la note obtenue par l’émetteur auprès d’une agence de rating.
Pour limiter le risque de taux, il conviendra de choisir des obligations dont la duration correspond à l’horizon de placement souhaité.

Clause de non-responsabilité

Les informations et les publications ne sont pas destinées à être, et ne constituent pas, des conseils ou des recommandations en matière de finance, d'investissement, de trading ou d'autres types de conseils fournis ou approuvés par TradingView. Pour en savoir plus, consultez les Conditions d'utilisation.