franckbelfort

Le dernier mot de la FED pour 2018

FX:USOIL   CFDs sur Pétrole brut (WTI)
La grande messe des marchés financiers américains et par ricochet mondiaux, sera dite demain, le 19 Décembre 2018 lors de la décision de la FED à l'occasion de la 4ème et dernière réunion du FOMC. C'est un rdv exceptionnel, où est joué le sort des marchés majeurs américains sur le sujet de la hausse des taux d'intérêts probables (Hawkish) ou le maintient de celui-ci (Neutral). L'enjeu est de taille car nous sommes en fin d'année 2018 et nous n'avons toujours pas eu de rallye de Noel; pire! Nous ne faisons que baisser chaque jour, chaque semaine. Au point où l'on se demanderait si nous ne nous trouvions pas déjà dans un marché baissier. Ce qui faudrait savoir, selon ma conception et ma vision des choses, c'est que, la FED tient le destin des indices américains entre ses mains, et cela ne se jouera qu'a un jeu de mots, voir la tonation de leur discours. La principale mission de la FED depuis 1987, de manière fondamentale, n'est pas d'éviter une crise financière ou un Krach Boursier, mais plutôt de réussir un attérisage en douceur quant cela se produit. C'est à dire que la FED cherchera plutôt à atténuer l'ampleur d'une crise financière probable qui serait en train de mijoter. Voilà pourquoi le RDV de la réunion du FOMC de demain, 19 Décembre 2018, est si important et capital. La FED non seulement va prendre une décision, mais elle donnera aussi ses perspectives pour l'année 2019. Et c'est là que cela se complique! Je vous propose donc ces 3 scénarios:

1er scénario: La FED augmente comme prévue les taux d'intérêts (Sans surprise)
Si la FED augmente les taux d'intérêts comme prévu, cela ne veut pas dire nécéssairement et systématiquement que les indices vont plonger car le fait d'augmenter les taux d'intérêts est une façon aussi de signifier un optimisme sur l'etat de l'économie américaine qui jusque là, a du mal à retrouver sa cadence du trimestre passé. Donc les acteurs économiques et les intervenants du marché peuvent être rassurer et donc peuvent se mettre à acheter les indices. Alors, on peut entrevoir un rebond inattendue de très court terme voir même quelques jours. Le tout sera accompagné du verbiage du patron de la FED sur sa lecture de l'économie pour les prochaines échéances à venir, soit pour 2019. Alors ATTENTION à l'interprétation des intervenants économiques.

2ème scénario: La FED maintient les taux (encore ici, pas surprise)
Dans ce 2ème cas de figure, il ne sera pas surprenant de la part de la FED de maintenir les taux tout simplement, parceque les indices américains ont beaucoup souffert ces derniers mois à cause des inquiétudes commerciales, aussi du côté de la courbe des rendements de taux obligataires (inverse vs neutre), et enfin du fait que les anticipations inflationnistes qui sont guidés par l'état du pétrole, ont littéralement fauché les indices qui ne se retrouvent plus comme on avait l'habitude de les voir dans les années précédentes où ils enchaînaient des records. Le pétrole étant le facteur dominant de la croissance mondiale et de la demande globale se trouve actuellement à 45$ le baril; ce qui est inquiétant! Mais en même temps ses baisses fulgurantes et amplifiées sont une façon aussi de ne pas penser au pire car sa baisse s'est faite peut-être un peu trop rapidement. Le dernier support jusqu'ici est officiellement 42$ le baril. Donc une décision neutre de la FED pourrait faire respirer le pétrole et donc par ricochet le S&P500 , qui sont les deux leaders des marchés financiers majeurs. En cas de verbiage ou de ton évasif, également accentué sur la neutralité, il ne pourrait pas y avoir de grosses surprises ou d'effets inattendues car la FED avait déjà fait part de sa volonté d'opter pour un répit au niveau de sa politique monétaire ce qui pourrait donc soulager les indices à très court terme et les amener à rebondir. Comme on le dit souvent en bourse, ''pas de nouvelles = bonnes nouvelles''

3ème et dernier scénario: La FED baisse les taux (chocs soit positifs ou negatifs)
Au niveau de ce dernier scénario, c'est ici qu'il se passera quelque chose de spéciale car ni les acteurs du marchés, ni les FEDS FUNDS ne prévoient un tel révirement de situation. Si la FED prend une telle décision, cela aura pour effet d'envoyer vraiment un signal fort pour 2019; jusqu'ici, elle s'est montrée plus ou moins optimiste voire neutre pour l'économie américaine. Ce qui veut dire que si elle baisse les taux d'intérêts, cela pourrait être considéré comme un aveux! Comme un méa-culpa anticipé sur l'état de l'économie. Comme si elle serait entrain d'anticiper déjà une récession à venir! Les taux d'intérêts sont actuellement à 2.25%. Cela ne laisse donc pas assez de marge en cas d'un éffondrement des marchés, de soutenir l'économie américaine avec une politique monétaire accomodante. Ce qui veut dire que ce scénario est peu probable. Le ton et le verbiage également sera scrutée à la loupe dans ce cas de figure s'il se réalisait. Si également la FED baisse les taux avec un discours neutre voir haussier, cela pourrait soutenir les indices dans le sens que cela pourrait tendre à une neutralité, voir un ajustement structurel au niveau de sa dette en terme obligataire compte tenu de la situation de leur déficit qui atteint les sommets.

Conclusion: Ce qu'il faut retenir
Vous avez remarqué certainement qu'à chaque fois j'ai utilisé un ''si'', et j'ai beaucoup évoqué ''le ton, le discours, ou le verbiage de la FED, qui sera très important à suivre. La condition ''si''évoque un ensemble d'hypothèses et de circonstances, ce qui veut dire que je n'ai pas de boule de cristal pour répondre par un oui ou par un non, de ce que la FED va dire. Cependant, je sais tout de même que le Président américain, Donald Trump, a laissé savoir qu'il souhaite que la FED laisse les taux inchangés compte tenu des circonstances actuelles de l'économie américaine. Ce qui veut dire que le scénario 2 a plus de chance d'aboutir que les autres quand on connaît la puissance d'interférence du Président des USA dans les affaires internes de la gestion de la politique monétaire de la FED. Cela remettra sans doute la transparence, la souverainété, et la crédibilité de la FED décriée à mainte fois par son patron Jerome Powell. Ce qui forge donc notre biais pour demain au relent d'un éventuelle hausse des indices en séance. On pourrait même clôturer en DOJI en séance hebdomadaire. N'oubliez pas surtout pas qu'on a pas encore cassé et enfoncé le dernier rempart (support) du S&P500: 2530 pts
Accueil Filtre d'actions Filtre Forex Filtre Crypto Calendrier économique Shows Comment ça marche Caractéristiques du graphique Prix Règles de conduite Modérateurs Solutions site web & courtier Widgets Solutions de cartographie Bibliothèque de graphiques allégés Centre d'aide Parrainer un ami Demande de fonctionnalité Blog & News Questions Fréquentes Wiki Twitter
Profil Paramètres du Profil Compte et Facturation Parrainer un ami Mes tickets au support Centre d'aide Idées Publiées Suiveurs Suivi Messages privés dialogue en ligne Se Déconnecter