ReutersReuters

L'Europe boursière termine fort, sauf Londres freinée par la livre

Points clés:
  • Le Stoxx 600 a pris 1,44% sur la journée, le CAC 40 1,94%
  • Wall Street dans le vert à mi-séance
  • La livre sterling en forte hausse après la nomination de Sunak à Downing Street
  • Les rendements obligataires décrochent

Les Bourses européennes ont clôturé en nette hausse mardi, aidées par la progression de Wall Street et les anticipations quant aux décisions de la Réserve fédérale, même si le Footsie londonien a fini stable en réaction à l'envolée de la livre sterling, soutenue par la nomination de Rishi Sunak comme Premier ministre britannique.

À Paris, le CAC 40 PX1 a gagné 1,94% à 6.250,55 points, au plus haut depuis mi-septembre, et à Francfort, le Dax allemand DAX a avancé 0,94%. Le Footsie britannique UK100 a cédé 0,01%.

L'indice EuroStoxx 50 STOXX50 a pris 1,64%, le FTSEurofirst 300 (.FTEU3) a avancé de 1,45% et le Stoxx 600 SXXP de 1,44%.

Après de premiers échanges hésitants, rythmés par les résultats d'entreprises, les principaux indices de Wall Street évoluaient dans le vert au moment de la clôture européenne, la publication de statistiques macroéconomiques inférieures aux attentes renforçant les anticipations d'un éventuel ralentissement des hausses de taux de la Fed à partir de décembre.

Les prix des maisons individuelles aux Etats-Unis ont diminué en août de 0,9% en données ajustées des variations saisonnières, selon l'enquête mensuelle S&P/Case-Shiller, et la confiance du consommateur américain s'est dégradée plus qu'attendu.

La baisse des rendements obligataires, qui s'est accentuée après ses statistiques, offre en outre un soutien aux grandes valeurs de croissance, qui publieront leurs résultats cette semaine.

Le Dow Jones DJI gagnait 0,81%, le Standard & Poor's 500 SPX 1,27% et le Nasdaq IXIC 1,94%.

VALEURS

Du côté des résultats en Europe, Air Liquide AI a gagné 6,67%, soutenu par un chiffre d'affaires au-dessus des attentes, mais Rémy Cointreau RCO a cédé 4,68% en raison de perspectives jugées prudentes.

Outre la livre, la chute de 6,83% de HSBC HSBA à Londres a freiné le FTSE 100. La banque a annoncé une baisse de 42% de son bénéfice trimestriel et la nomination inattendue de Georges Elhedery au poste de directeur financier.

A Zurich, UBS UBSG a pris 7,73% tandis que SAP SAP s'est octroyé 6,47% à Francfort après leurs résultats.

TAUX

Les rendements des emprunts d'Etat en zone euro ont chuté. La baisse des prix du gaz naturel, la faiblesse des indicateurs économiques et le retour au calme des marchés britanniques alimentent l'espoir que la Banque centrale européenne freine le rythme de son resserrement monétaire après la hausse de 75 points de base attendue jeudi.

Le dix ans allemand (DE10YT=RR) a bouclé la séance autour de 2,17% contre 2,334% en clôture lundi et son équivalent français à 2,68%, au plus bas depuis près de trois semaines.

Aux Etats-Unis, le rendement des Treasuries de même échéance perd plus de 15 points de base, à 4,0813%.

CHANGES

Sur le marché des changes, la livre sterling prend 1,67% face au dollar et 0,78% face à la monnaie unique européenne, les cambistes saluant la nomination au poste de Premier ministre britannique de l'ancien ministre des Finances et homme d'affaires Rishi Sunak.

"Chaque nouveau leader a tendance à avoir une période de grâce (...) Nous supposons qu'avec son parcours Rishi Sunak a une meilleure compréhension des marchés que Liz Truss et qu'il permettra à Jeremy Hunt (le ministre des Finances) de poursuivre le 'budget d'austérité' que nous aurons le 31 octobre. Cela va plaire au marché", a déclaré Jordan Rochester, stratège chez Nomura.

Face à un panier de devises de référence, le dollar abandonne 1,01%, pénalisé par des anticipations sur un possible ralentissement du resserrement monétaire de la Fed dès décembre. DXY

L'euro en profite pour remonter à 0,9954 dollar, inscrivant un pic depuis le 5 octobre.

PÉTROLE

Le marché du pétrole profite du recul du dollar pour repartir à la hausse: le Brent BRN1! prend 0,16% à 93,41 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CL1! gagne 0,64% à 85,12 dollars.

Inscrivez-vous gratuitement pour obtenir la version complète
News unlock banner