MySeedAdvisor

S&P Vers de nouveaux plus hauts annuels?

OANDA:SPX500USD   Indice S&P 500
Un aigle plane sur le SP500

Depuis le début de la pandémie Covid19, les banques centrales ont pour objectif de stimuler l’économie pour conserver une croissance économique et instaurer une politique monétaire de type Dovish. Cependant, le mois de Juin a été marqué par un changement de ton aux Etats Unis et le doute d’un Hawkish planifié pour empêcher une surchauffe de l’inflation et une réappréciation du dollar génère beaucoup d’agitation sur les marchés.

De son côté, le Federal Open Market Commitee (FOMC) reste élusif et ne planifie pas de hausses des taux avant avril 2023. Date assez distante pour permettre aux marchés d’absorber une nouvelle politique monétaire sans être déstabilisé ou de s’autoréguler dans le meilleur des cas. Auto-régulation car pour certains économistes le 10 year yield (Indicateur de taux de rendement sans risque) cible aujourd’hui sa tendance moyenne des vingt dernières années et donc un retour vers une normalité.

En termes d’analyse technique l’annonce d’une politique Hawkish à venir est bullish pour le dollar. Une corrélation négative depuis le « crash covid » oscillant aujourd’hui autour de 88% impactera à la baisse le cours du marché US si le DXY continue son retour à des moyennes de prix plus grande.

On notera que dans le cas d’une annonce officielle d’une date liée à la hausse des taux d’intérêts par la FED, le « pricing in » intervient deux mois avant le début de la hausse ( rectangle orange sur la figure). Ainsi, Il se peut que d’ici là le DXY continue son range sans démarrer une nouvelle jambe haussière.

On remarque que lors de l’entrée dans une politique axée sur le contrôle de l’inflation, le SP500 est finalement peu touché mais le risque d’une reprise précoce du dollar pousse à une prise de profit en moyen terme des actions ayants le plus bénéficié des stimulus.

L’objectif de rachat pour fin 2021 se situe dans le cluster d’objectifs compris entre 3500 pts – 3600pts du SP500 .